Isabelle Fontaine

Naturopathe - Blois

Blog rédigé par Isabelle Fontaine - Naturopathe à Blois

 Bûche de Noël chocolat-marrons, sans gluten et sans lactose

05/12/2020

Il vous faut :

Pour la génoise :

4 œufs

50 g de fécule de maïs ou de pomme de terre

25 g de farine de riz

25 g de farine de châtaigne

80 g de sucre de canne

1/2 dose de poudre à lever Bio sans gluten type Natali

Pour la crème :

1 petite boite de crème de marron vanillée et sucrée (250 g)

1 tablette de 150 g de chocolat à pâtisserie

1/ Préchauffez le four à 180°C. Pendant ce temps, cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Dans une jatte, travaillez les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

2/ Ajoutez la farine, la fécule et la poudre à lever. Battre les blancs d'œufs en neige et les incorporer délicatement au mélange en soulevant la masse.

3/ Recouvrez une plaque à pâtisserie d'une feuille de papier sulfurisé. Versez la préparation sur la plaque et lissez avec une spatule.

4/ Enfournez à 180°C, environ 10 minutes.

5/Dès la sortie du four, placez un torchon propre humide et essoré sur le gâteau et retournez le gâteau. Retirez le papier sulfurisé. Ensuite roulez ensemble le gâteau avec le torchon en serrant. Laissez refroidir.

6/ Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie. Puis ajoutez la crème de marron et mélangez jusqu'à obtenir une crème onctueuse.

7/ Déroulez le gâteau refroidi et retirez le torchon.

8/ Recouvrez le gâteau avec au moins la moitié de la crème chocolat-marron. Roulez à nouveau le gâteau en serrant. Nappez le gâteau roulé avec le reste de crème.

9/ A l'aide d'une fourchette faites des stries sur la bûche et décorez-la. Mettez-la au frais jusqu'au moment de servir.

Terrine de Noel chocolat-marrons, sans gluten et sans lactose

05/12/2020

Pour environ 8 personnes, il vous faut :

500# g de purée de marrons sans sucre

125 g de chocolat à dessert en tablette

4 cuillères à soupe de sucre de canne

60 g de margarine végétale Bio ou de beurre doux

Vanille en poudre

1/ Faites fondre le chocolat au bain-marie

2/ Puis hors du feu, ajoutez le sucre, la matière grasse et la purée de marron

3/ Mélangez la préparation sur feu doux jusqu'à obtention d'une purée lisse.

4/ Versez dans un moule à bûche pour avoir une jolie présentation ou dans un moule à cake préalablement filmé.

5/ Laissez refroidir avant stocker votre dessert au réfrigérateur 1/2 journée.

Le lendemain démoulez la terrine. Vous pouvez la saupoudrer de cacao, de sucre glace pour la décoration ...

Pour les fêtes, faites vous plaisir ... mais avec raison ! 

03/12/2020

Que les gourmands et les gourmets se rassurent, je ne compte pas tenir de discours trop moralisateurs, mais je profite de l'occasion pour rappeler quelques notions de bases et vous donner des astuces pour passer d'agréables fêtes.

Tout d'abord, il est inutile de s'affamer et de sauter des repas pour compenser les éventuels excès de tables des repas festifs. Ce type de comportement conduirait votre organisme à stocker d'autant plus les excédents caloriques.

Si vous avez faim le matin, vous pouvez mangez du pain complet avec quelques noix par exemple, ou une banane ou quelques fruits séchés.

Sinon une boisson chaude suffira pour « doucher » le tube digestif et vous hydrater : un verre d'eau chaude au réveil ou à défaut de l'eau chaude avec quelques gouttes de citron voire une infusion, un thé léger...

Quant aux repas du midi et du soir, prévoyez-les légers et équilibrés avec des légumes verts crus et surtout cuits (salade, poireaux, blettes, fenouil, céleri branche, choux...) en abondance.

Même aux repas de fêtes, veillez à ce que les légumes verts soient présents à table. Ils sont irremplaçables pour leur teneur en fibres et leur capacité à limiter l'absorption des sucres et des graisses. Ils vous éviteront de prendre du poids pendant les fêtes, à condition d'être quand même un minimum raisonnable sur les quantités et d'éviter de se resservir des plats les plus riches.

Si vous possédez un extracteur de jus ou une centrifugeuse, pensez éventuellement, aux jus de légumes en apéritif sous forme de cocktails afin de faire le plein de vitamines et d'enzymes qui vous aideront à garder la forme. En effet, à cette période les repas sont plus lourds à digérer et tendent à nous fatiguer et à nous affaiblir par la suite, car toute notre énergie passe dans ce fastidieux travail de digestion.

Un jus de fruit fraîchement extrait pourra d'ailleurs constituer un goûter à défaut de consommer un fruit cru ! Pour cette collation n'ajoutez surtout pas de sucreries, gâteaux et chocolats... susceptibles de perturber votre glycémie. En effet, le sucre augmentant dans le sang vous risquez de prendre plus facilement du poids. Notez bien qu'il vaut mieux pour cette raison consommer les petites douceurs en fin de repas.

En dehors des repas le piège c'est le grignotage ! La boite de chocolat vous regarde ? Rangez-la, planquez-là ! Le sucre appelant le sucre, il peut être difficile de se raisonner. Et surtout, prenez l'habitude de déguster les gourmandises en bonne compagnie, ça peut aider à être plus raisonnable. Interdiction donc de plonger dans la boite de friandises seul dans son coin. Ne vous ruez pas sur le sucre ! Privilégiez si possible le bon chocolat noir aux chocolats trop fantaisies très sucrés et gras qui risquent de créer de véritables pulsions alimentaires. Pour les plus raisonnables faites vous offrir des tablettes de chocolat grands crus à savourer (Valhrona, Bonnat, …).

Vous pouvez aussi essayer d'en profiter pour être créatifs et réaliser les traditionnels « mendiants » à base de chocolat et de fruits secs. Mettez les enfants à contribution ils en seront ravis !

C'est à boire qu'il vous faut ! De l'eau bien sûr, mais pas seulement pour l'occasion :

si vous aimez le vin, buvez en un peu et de très bonne qualité. Le choix du Bio s'impose si vous voulez pouvoir éviter les pesticides et intrants* qui y sont habituellement présents en quantité.

C'est plus cher mais autant savourer un peu de très bon vin que d'ouvrir plusieurs mauvaises bouteilles. Et en plus, le vin Bio est plus riche en substances protectrices pour le système cardiovasculaire que son homologue issu de la viticulture conventionnelle. A consommer avec modération tout de même.

Thé ou café ? Si le café vous donne un léger coup de fouet après les repas, il n'est pas très favorable au niveau digestif. Si vous êtes amateur de thé savourez plutôt un excellent thé Tuocha ou Oolong qui vous aideront à digérer les corps gras et à lutter contre le cholestérol...

Pour vous aider à digérer les protéines souvent très présentes aux repas de fêtes, vous pouvez pour une fois vous tourner vers la papaye ou l'ananas cru en dessert. Ces fruits contiennent des enzymes (respectivement la papaïne et la bromélase) qui permettent une meilleur dégradation des protéines lors de la digestion.

Les épices sous forme de condiments à ajouter aux plats, en infusions (Yogi Tea) pourront vous être favorable à ce niveau aussi : gingembre, cannelle, girofle, cardamome...

Le gingembre est particulièrement utile pour lutter contre les digestions paresseuses, les états nauséeux et certains maux d'estomacs. La cannelle évite les ballonnements, permet d'éviter les indigestions et aide à réguler la glycémie.


Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes !